Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur, créé en 1984 par le CRT et le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.



 BAROMETRE

JUIN 2016 SUR LA COTE D'AZUR

RECOMPOSITION DU MARCHE INTERNATIONAL

Si, globalement, la demande étrangère représente toujours la moitié des séjours dans les hébergements marchands, la Côte d’Azur assiste, au fil des mois, à une redistribution des cartes entre ses marchés émetteurs

Certes, le palmarès des 5 principaux marchés étrangers reste inchangé, mais on observe des évolutions sensibles (en arrivées dans les hôtels et résidences)

Sur le premier semestre 2016, la GB-Irl

se renforce de 6%, au détriment de l’Italie (-6%)

Les marchés américain et allemand restent relativement stables, mais la Scandinavie accroît sa part grâce à une hausse de 13%. D’autre part, la structure du reste du marché est en évolution sensible

Le marché russe, en repli depuis le début 2014, régresse encore de -16% cette année

Le Japon, qui représentait 100 000 séjours annuels en 2000, est tombé à seulement 32 000 en 2015, un plancher historique, et s’enfonce encore cette année (-19%)

La Chine, dont la croissance était exponentielle jusqu’en 2015, subit cette année un recul de 11%. Les plus fortes progressions de 2016 proviennent notamment des marchés Turquie, Asie hors Chine-Japon, et Europe de l’Est

La Turquie poursuit son ascension comme grand marché émetteur, avec une hausse de 56%, soit davantage de séjours au 1er semestre qu’au cours de toute l’année 2012

Les séjours asiatiques en hôtels et résidences font un bond de 35%

Avec plus de 30 000 séjours, ils réalisent autant sur le seul 1er semestre qu’au cours de l’année 2009

L’Europe de l’Est reprend sa croissance après un repli : avec une hausse de 25%, ce marché franchira un nouveau record absolu en 2016, à près de 150 000 séjours. Enfin, en Europe, l’Espagne sort enfin de la crise : les séjours espagnols augmentent de 32% et retrouvent le niveau de 2007.


 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats




 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
VISITEURS AVION EN AOUT : 30 ANS D'OBSERVATION !
Les visiteurs avion en août sont enquêtés et mesurés depuis 1984. Il s'agit de la série statistique la plus longue portant sur la demande touristique Côte d'Azur ! En 30 ans, le profil des visiteurs avion d'août a évolué : 2,5 fois plus de séjours, 3,5 fois plus de primo-visiteurs, des séjours plus courts (- 6 nuits)... Par ailleurs, la dépense moyenne a beaucoup fluctué d'une année à l'autre. Elle était déjà de 62€ par jour en 1984, un montant identique à celui d'août 2012, mais elle passe à 95€ en 2015, soit proche du record de 2005 (96€).
PLUS DE LA MOITIÉ DES SÉJOURS FRANÇAIS EFFECTUÉS DANS DES HÉBERGEMENTS MARCHANDS
En 2012-13, plus de la moitié des séjours français sur la Côte d’Azur ont été effectués dans des hébergements marchands (53%), mais la crise est passée par là... Le mode marchand, s’il reste majoritaire, subit une perte de 4 points par rapport à la période 2010-11, et notamment l’hôtellerie, qui accueille 35% du total des séjours français, contre 39% précédemment. Les séjours accueillis chez la famille sont proportionnellement plus nombreux, passant de 28% à 31%, voire même 37% du total des nuitées. Les résidences secondaires gagnent un point à 8% des séjours.
62% DES PASSAGERS DE L'AÉROPORT DE NICE SONT DES VISITEURS
soit en 2014 près de 3,6 millions de passagers au départ venant d'effectuer un séjour sur toute la zone de réception desservie par l'aéroport. 11%, soit plus de 600 000, étaient hébergés hors des Alpes-Maritimes, dont près de 170 000 hors de la région PACA.
STABILISATION DE LA CAPACITÉ D'ACCUEIL MARCHANDE
Avec plus de 95 000 lits en hôtels et résidences de tourisme au 1/1/2014, la capacité d'accueil reste élevée, mais inférieure à son maximum, atteint en 1994 (103 000 lits). 9000 lits avaient été perdus entre 94 et 2008, mais 2000 lits ont été regagnés depuis. La capacité globale retrouve le niveau de 2002.
L’ÂGE MOYEN DES VISITEURS AVION EST DE 43 ANS 
L’âge moyen (hors enfants voyageant seuls) est légèrement plus élevé pour les Français (44 ans, contre 43 pour les étrangers) en 2010-14. Il a augmenté d'un an depuis 2007-9 (42 ans). Les visiteurs qui dépensent le plus sont les 40-49 ans (soit  122€/jour pour les étrangers et 83€ pour les Français).
LES MOYEN ORIENTAUX SONT LES PLUS DÉPENSIERS
Même sous-estimée par les enquêtes, qui ne captent pas le segment très haut de gamme, la dépense de la clientèle moyen-orientale atteint un maximum de 1441€ par séjour (moyenne 2001-13). Elle figure au 1er rang devant les Russes (1261€) et les Américains (1168€). Sur la période 2008-13, le trio de tête est constitué des Moyen-Orientaux, des Russes et des Australiens.
LE SEGMENT CROISIÈRES DE NOUVEAU EN HAUSSE !
Après un reflux entre 2010, qui marquait une pointe absolue à 986 000 passagers, et 2014, le passage des croisiéristes sur les ports azuréens est reparti à la hausse en 2015. Le gain est de 2,5% et permet de franchir de nouveau la barre des 800 000 croisiéristes. La distribution des escales entre les différents ports a fortement évolué, et Antibes double quasiment sa fréquentation.
LA TENDANCE LONG TERME EST POSITIVE SUR LA PLUPART DES MARCHÉS
Pour les nuitées marchandes (hôtels et résidences), et entre 1993 et 2015, la France et 15 marchés étrangers sur 21 présentent une évolution annuelle moyenne positive. La palme revient à la Turquie (+11% par an en moyenne), devant l’Europe de l’Est+Russie (+9,6%) et l'Asie hors Japon (incluant Chine, +8,5%). 4 autres marchés sont stables, et trois autres présentent une tendance négative : Grèce, Italie et Japon.
19% DE L'OFFRE CAMPINGS SE SITUE EN MONTAGNE
La capacité d'accueil en hôtellerie de plein air est tombée pour la première fois, en 2007, à moins de 8000 emplacements classés. Entre 2007 et 2016, l'offre totale a encore perdu 260 emplacements, soit -3,3%. L'offre 2016 est située sur les zones littorales à 81%, contre 19% pour la zone montagne. 42% de l'offre se concentre sur Antibes-CASA
83% DES TOURISTES SE DECLARENT TRES SATISFAITS
En 2014-15, plus de 83% des touristes se sont déclarés très satisfaits à l'issue de leur séjour sur la Côte d'Azur. Ce taux avait même atteint 92% en 2012, mais en 1992-3 il n'était que de 78%. La tendance est donc bonne sur le long terme mais un peu moins positive sur ces trois dernières années.
TOUTES LES ACTUS ->