Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur, créé en 1984 par le CRT et le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.



 BAROMETRE

DECEMBRE 2016 SUR LA COTE D'AZUR

LE REBOND SE POURSUIT

Depuis Novembre, le flux touristique à destination de la Côte d’Azur est reparti à la hausse, aussi bien grâce à la demande Loisirs qu’au tourisme d’Affaires. En Décembre, le rebond se poursuit, mais à un rythme moins fort que le mois précédent

Les séjours avion progressent de 6% par rapport à Décembre 2015, grâce au marché national, toujours dynamique et qui bénéfice aux hébergements marchands

La durée des séjours globale est toutefois inférieure d’une nuit à celle de Décembre 2015

La demande de séjours par avion a progressé pour le Loisirs comme pour l’Affaires

La fréquentation des hôtels et résidences est, quant à elle, tout juste stable en nuitées

Dans le détail, on observe un gain pour l’hôtellerie, qui accroît sa part de marché, au détriment des résidences de tourisme, dont la fréquentation se contracte. La clientèle étrangère revient sur la Côte d’Azur

La hausse atteignait 9% en Novembre, premier mois de reprise depuis Mars, et elle est de l’ordre de 2% en Décembre

Tout comme en Novembre, on constate une remontée du chiffre d’affaires hôtelier (RevPar)

Le gain est également de +5% par comparaison à la fin d’année 2015.


 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats




 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
L'OFFRE HÔTELIÈRE MONTE EN GAMME
Entre 92 et 2015, l'offre hôtelière en chambres à la vente a baissé de 11%. Toutefois, l'offre chambres en 4-5* a fortement progressé, de 73%, tandis qu'elle n'a que légèrement fléchi dans les 3* (-5%). La chute est en revanche drastique dans les catégories inférieures, soit un recul de 57% en 2*, prenant en compte la perte de classement pour certains établissements, et de 83% en 0-1*.
UNE DÉPENSE DE 177€ PAR JOUR POUR LES TOURISTES EN HÉBERGEMENTS MARCHANDS
En 2015, la dépense déclarée par les touristes venus par avion s'est élevée, en moyenne, à 102€ par jour, contre 96€ en 2014. Elle se limite à 57€ pour les séjours effectués en hébergements non marchands, mais monte à 177€ pour les modes marchands, et à 301€ en hôtels 4-5*.
BAISSE DE LA PART DU MOTIF AFFAIRES DANS L'HOTELLERIE
Selon les estimations des hôteliers, la clientèle affaires représentait 36% du total des chambres louées en 2008, mais ce taux est tombé progressivement jusqu'à 27% en 2015. La part de l'Affaires rejoint ainsi le niveau plancher déjà atteint en 2000-01. On observe un une part limitée à 25% dans l'hôtellerie 4-5*, mais cette catégorie réalise près d'une nuitée hôtelière affaires sur deux.
UN NOUVEAU MARCHÉ : LE KAZAKHSTAN
C'est un marché au potentiel réduit en volume, soit moins de 10 000 séjours annuels, mais qui est passé de la 48ème à la 43ème place parmi les 53 sous-marchés (pays émetteurs) de la Côte d'Azur. Son profil est atypique, avec une dépense par séjour élevée, de l'ordre de 1600€. .
LA TURQUIE EST LE MARCHE A LA CROISSANCE LA PLUS RAPIDE
De tous les marchés émetteurs vers la Côte d'Azur, la Turquie est celui qui présente le plus fort taux de croissance annuelle moyenne dans l'hôtellerie. Les nuitées hôtelières turques augmentent en moyenne, depuis 2003, de 14% par an. Au second rang apparaît l'Australie et au 3ème la Chine.
LES INDIENS EN TETE POUR LE TAUX DE PRIMO VISITEURS
74% des Indiens qui ont séjourné par avion sur la Côte d'Azur, entre 2010 et 2015, effectuaient un tout premier séjour. Il s'agit du marché le plus "neuf" pour la destination, devant la Chine (69% de "primo"), l'Amérique du Sud hors Brésil et la Corée. Le potentiel du marché indien à long terme est tout simplement gigantesque : la progression de leurs séjours avion atteint 24% en moyenne chaque année entre 2005 et 2015.
LES MOYEN ORIENTAUX SONT LES PLUS DÉPENSIERS
Même sous-estimée par les enquêtes, qui ne captent pas le segment très haut de gamme, la dépense de la clientèle moyen-orientale atteint un maximum de 1441€ par séjour (moyenne 2001-13). Elle figure au 1er rang devant les Russes (1261€) et les Américains (1168€). Sur la période 2008-13, le trio de tête est constitué des Moyen-Orientaux, des Russes et des Australiens.
LES TURCS AU 3ÈME RANG DES ÉTRANGERS LES PLUS DÉPENSIERS
Sur la période 2008-14, la dépense moyenne des visiteurs avion venant de Turquie s’élève à 119€/jour, derrière celle des Proche et Moyen-Orientaux (128€) et des Américains (125€), et devant celle des Australiens (116€) et des Russes (114€). Mais les données d’enquête sous-estiment la dépense réelle des Moyen Orientaux, largement supérieure aux montants rapportés. Sur la Métropole de Nice, les plus dépensiers sont les Australiens avec 155€/jour.
TOUTES LES ACTUS ->