Bienvenue sur Touriscope, le site de l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur.

L’Observatoire du Tourisme de la Côte d’Azur, créé en 1984 par le CRT et le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, produit les données officielles du tourisme de la Côte d'Azur, sur le territoire des Alpes-Maritimes et Monaco.



 BAROMETRE

JUIN 2018 SUR LA COTE D'AZUR

UN BON DEBUT DE SAISON ESTIVALE 2018

L’hôtellerie urbaine vient d’enregistrer sur le mois de juillet un taux d’occupation proche de 85 % en progression de 4 points, et un chiffre d’affaires en hausse de 20%, par rapport à juillet 2017. Ce résultat prometteur intervient après l’un des meilleurs taux d’occupation hôtelière (75%) enregistré pour un mois de juin sur les dernières années

Le total des nuitées en hôtels et résidences de tourisme a ainsi augmenté de 3% par comparaison à Juin 2017

Les perspectives sur la saison estivale 2018 sont bonnes

Dans l’hôtellerie, on note à fin juillet une avance d’environ +5% pour le taux de réservation sur les mois d’août et septembre

Selon l’indicateur ForwardKeys portant sur les réservations aériennes, à fin juin également, la tendance était positive avec une hausse de + 3,4% pour le volume des réservations étrangères à destination de Nice-Côte d’Azur sur les mois de juillet à septembre

Le flux de visiteurs extra-Européens affichent ainsi un remarquable dynamisme, notamment les Américains (+28%), les Japonais (+40%) et les Sud-Américains (+24%). La fréquentation touristique bénéficie de la poursuite de la croissance du tourisme international à destination de la France conjuguée à la progression annoncée du taux de départ en vacances des Français, profitant surtout aux destinations littorales. En montagne, la fréquentation du début de la saison jusqu’à fin juillet semble en retrait, du fait notamment d’une météo défavorable ; les professionnels espèrent pouvoir compenser ce déficit par un bon mois d’août, la canicule pouvant constituer un facteur plus favorable au moyen et haut pays. Selon David Lisnard, Président du CRT Côte d’Azur France : « Les bons résultats observés en ce début d’été permettent d’annoncer, avec les éléments connus à ce jour, une excellente saison estivale 2018, en hausse de 3 à 5% par comparaison à l’été 2017

Parmi les facteurs qui expliquent cette tendance positive : outre la beauté et l’attractivité de nos sites et paysages, signalons la démarche de marque Côte d’Azur France du CRT azuréen et les efforts de promotion conjoints engagés par l’ensemble des professionnels de la destination depuis l’attentat de 2016.»


 CHIFFRES CLES
Pour connaître les principales données statistiques sur l'offre touristique, la fréquentation, les clientèles et l’économie touristique de la Côte d'Azur.

Ce document existe en formats pdf et powerpoint
 KEY FIGURES
To access the basic statistical data on tourism infrastructure, visitor numbers, clientele and tourism economics of the French Riviera.

This document is available in pdf and powerpoint formats




 FICHES THÉMATIQUES
Pour une vue synthétique sur différents segments de l’offre et de la demande touristique de la Côte d’Azur.

Une quinzaine de fiches sur la fréquentation, le compte du tourisme, l’emploi, le tourisme d’affaires, les croisières, le tourisme en montagne,…
 FICHES MARCHÉS
Pour une présentation et une analyse détaillée d’un marché ou sous-marché émetteur de touristes vers la Côte d’Azur.

57 fiches sont disponibles : La France, l’Etranger, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Russie, etc…
LES INFORMATIONS EN DIRECT
PLUS DE 12% DES CHAMBRES HÔTELIÈRES SONT CLASSÉES EN 5*
Au 1/1/16, le parc classé 5* s’élève à 33 établissements, pour un total de 3672 chambres, soit 12,5% de la capacité hôtelière totale. Ces établissements de luxe ont une capacité moyenne de 111 chambres, contre 89 chambres pour les 4*. 16% de la capacité 5* se situe à Monaco, dans trois établissements.
LA PART DES NUITEES HOTELIERES AFFAIRES REMONTE EN 2016
La part de la clientèle à motif professionnel sur la fréquentation hôtelière était tombée à seulement 27% des chambres occupées en 2015, alors qu'elle atteignait 36% en 2008. Mais en 2016, cette part, estimée par les hôtels, rebondit de 8 points à 35%. Elle varie très fortement selon le mois et la zone, passant de 19% en août à 48% en novembre, et de 17% en montagne à plus de 50% sur les zones de Métropole Nice Littoral Ouest et de Grasse.
L’OFFRE HÔTELIÈRE EST QUASIMENT STABLE DEPUIS PLUS DE 20 ANS !
Après une offre maximale en 1994, l’offre hôtelière classée est tombée au dessous des 30 000 chambres en 1995, et elle est restée quasiment stable depuis, autour de 29 500 chambres. Ce total inclut les hôtels non encore reclassés aux nouvelles normes. La concurrence des résidences de tourisme et la pression foncière ont freiné la croissance de l'hôtellerie, mais le contexte est redevenu favorable avec la chute récente de capacités en résidences de tourisme.
HAUSSE DU PRIX MOYEN HÔTELIER EN 2016
En 2016 et malgré l'impact de l'attentat de Nice sur l'activité du second semestre, le prix moyen effectivement payé par les touristes hébergés en hôtels sur la Côte d'Azur a augmenté de 4% sur l'année, à 181€ ttc par chambre. Cela tient en partie à la hausse des prix, mais aussi à la poursuite de la montée en gamme, les catégories 4-5* pesant davantage dans la moyenne. Sur la seule hôtellerie urbaine (panel MKG) le prix moyen ht a au contraire stagné, soit -1% en 2016, à 162€ ht.
CANNES ACCUEILLE UN CROISIÉRISTE SUR DEUX
Après un reflux entre 2010, qui marquait une pointe absolue à 986 000 passagers, et 2014, le passage des croisiéristes sur les ports azuréens a connu un léger rebond en 2015 et franchi de nouveau la barre des 800 000 croisiéristes. Toutefois, en 2016 le total des croisiéristes a diminué de 7%. Cette année Cannes s'est taillée la part du lion avec près de la moitié du total.
LES INDIENS EN TETE POUR LE TAUX DE PRIMO VISITEURS
74% des Indiens qui ont séjourné par avion sur la Côte d'Azur, entre 2010 et 2015, effectuaient un tout premier séjour. Il s'agit du marché le plus "neuf" pour la destination, devant la Chine (69% de "primo"), l'Amérique du Sud hors Brésil et la Corée. Le potentiel du marché indien à long terme est tout simplement gigantesque : la progression de leurs séjours avion atteint 24% en moyenne chaque année entre 2005 et 2015.
LES TURCS ET LES MOYEN ORIENTAUX AU 1ER RANG DES ÉTRANGERS LES PLUS DÉPENSIERS
Sur la période 2008-17, la dépense moyenne des visiteurs avion venant de Turquie s’élève à 153€/jour, devant celle des Proche et Moyen-Orientaux (141€), des Américains (137€), des Australiens (119€), des Russes (117€), des Sud-Américains (107€), et des Asiatiques (105€, mais Chinois 117€). Cependant, les données d’enquête sous-estiment la dépense réelle des Moyen Orientaux, largement supérieure aux montants rapportés. A Nice, les plus dépensiers sont les Américains, à Cannes les Moyen-Orientaux.
95 MUSEES ET MONUMENTS ACCUEILLENT 2,8 MILLIONS DE VISITEURS
Après trois années consécutives de baisse de la fréquentation (entre 2013 et 2016), ce qui n'était encore jamais arrivé, les musées et monuments de la Côte d'Azur ont été de nouveau plébiscités en 2017. Le rebond de la fréquentation atteint 4,2%, permettant juste de retrouver le niveau de 2015 (et celui de 1998) avec plus de 2,8 millions d'entrées comptabilisées. ,
TOUTES LES ACTUS ->

© 2018 CRT Côte d’Azur France